Je m’appelle Renald PREVOST et je viens d’avoir 40 ans.

Depuis tout petit, j’ai toujours rêvé d’être designer. Au collège, je dessinais constamment des vélos ou des voitures. Malheureusement, à l’heure de passer devant le conseiller d’orientation, j’étais trop bon en math (ou trop mauvais en arts plastiques peut-être) pour m’orienter vers une filiale dite « artistique ». Alors j’ai choisi ce qui se rapprochait le plus du design dans mon esprit : La conception de produits industriels. Mon BTS assez facilement en poche, je décide de continuer vers une école d’ingénieur. En effet, en 1995, quelque chose m’avait tapé dans l’oeil. François Chéry, ingénieur diplômé des Arts et Métiers, reçoit alors le prix d’ingénieur de l’année pour le concept car Peugeot TULIP (l’ancêtre d’Autolib dont personne n’a parlé…). Çà me parle tout de suite et je me dis qu’avec le même diplôme, je pourrais moi aussi dessiner les concepts cars de demain. C’est pourquoi en 1997, je rentre moi aussi aux Arts et Métiers.

Diplômé en 2000, je commence ma carrière chez Renault. Je suis en charge de la réduction des coûts garantie sur les moteurs diesel. En design, on appelle cela le « problem solving ». Après 6 ans de bons et loyaux services, je me lance dans ma première création d’entreprise : Je vais développer ma marque de guitares électriques.  Malheureusement, la conjoncture n’est pas idéale et je suis un peu loin de Paris pour vendre suffisamment de guitare. Avant que cette erreur de jeunesse ne me coûte trop cher, je décide de fermer cette entreprise et de revenir dans l’industrie.

Après une création d’entreprise et dans un climat un peu morose, l’industrie automobile n’est pas la bonne solution. Je me dirige donc vers le secteur médical. Ainsi, je vais développer une centrale de distribution de gaz médicaux pour Air Liquide Medical System (réduction du PRU de 30%) et je vais assurer l’industrialisation d’une machine d’imagerie à rayons-X pour Eos-imaging. Accessoirement, j’en ai profité pour corriger quelques erreurs de conceptions (j’y peux rien, je n’aime pas le travail mal fait !). Enfin, en 2011, j’entre chez Smiths Detection en tant qu’ingénieur Méthodes. En 2016, après 2 ans de formation chez Creapole, j’ai décidé de franchir le pas et de me mettre à mon compte en tant que designer produit.

Aujourd’hui, j’aide les entreprises curieuses à développer de nouveaux produits pour valoriser leur capacité d’innovation grâce aux principes du design.

Renald

UA-91065456-1